ilyaさんの おぼえた日記 - 2012年1月9日(月)

ilya

ilya

[ おぼえたフレーズ累計 ]

0フレーズ

[ 1月のおぼえたフレーズ ]

0 / 10

[ 1月のテスト回数 ]

0

目標設定 ファイト!
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20 21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
このユーザの日記をフォローしよう!

この日おぼえたフレーズ(英語・中国語・ハングル)

おぼえたフレーズはありません。

おぼえた日記

2012年1月9日(月)のおぼえた日記

 

「Marie へのお告げ (P. Claudel)」 prologue 10

VIOLAINE.
― Et certes vous avez montré que vous m'aimiez.

PIERRE DE CRAON.
― Est-ce ma faute si le fruit tient à la branche ?
Et quel est celui qui aime qui ne veut avoir tout de ce qu'il aime ?

VIOLAINE.
― Et c'est pourquoi vous avez essayé de me détruire ?

PIERRE DE CRAON.
― L'homme outragé aussi a ses ténèbres comme la femme.

; empire des ténèbres : 地獄、prince des ténèbres : 悪魔

VIOLAINE.
― En quoi vous ai-je manqué ?

PIERRE DE CRAON.
― O image de la Beauté éternelle, tu n'es pas à moi !

VIOLAINE.
― Je ne suis pas une image ! Ce n'est pas une manière de dire les choses !

PIERRE DE CRAON.
― Un autre prend en vous ce qui était à moi.

VIOLAINE.
― Il reste l'image.

; il vous reste mon image encore

PIERRE DE CRAON.
― Un autre me prend Violaine et me laisse cette chair atteinte et cet esprit dévoré !

VIOLAINE.
― Soyez un homme, Pierre ! Soyez digne de la flamme qui vous consume !
Et s'il faut être dévoré que ce soit sur un candélabre d'or comme le Cierge Pascal en plein chœur pour la gloire de toute l'Eglise !

; que ce soit comme le Cierge Pascal sur un candélabre d'or の意か ?

PIERRE DE CRAON.
― Tant de faîtes sublimes ! Ne verrai-je jamais celui de ma petite maison dans les arbres ?
Tant de clochers dont l'ombre en tournant écrit l'heure sur toute une ville ! Ne ferai-je jamais le dessin d'un four et de la chambre des enfants ?

; Il fait noir comme dans un four.

VIOLAINE.
― Il ne fallait pas que je prisse pour moi seul ce qui est à tous.

PIERRE DE CRAON.
― Quand sera la noce, Violaine.

VIOLAINE.
― A la Saint-Michel, je suppose, lorsque la moisson est finie.

; la Saint-Michel : 9/29

PIERRE DE CRAON.
― Ce jour-là quand les cloches de Monsanvierge se seront tues, prêtez l'oreille et vous m'entendrez bien loin de Rheims répondre.

VIOLAINE.
― Qui prend soin de vous là-bas ?

PIERRE DE CRAON.
― J'ai toujours vécu comme un ouvrier ; une botte de paille me suffit entre deux pierres, un habit de cuir, un peu de lard sur du pain.

VIOLAINE.
― Pauvre Pierre !

+++

PIERRE DE CRAON.
― 陵辱されたら男だって心に深い闇をかかえることになるんですよ、女と同様にね。

コメントを書く
コメント欄は語学を学ぶみなさんの情報共有の場です。
公序良俗に反するもの、企業の宣伝、個人情報は記載しないでください。
送信
※コメントするにはログインが必要です。
このコメントを投稿したユーザーは退会しました。
マイページ
ようこそゲストさん
会員になるとできること 会員登録する(無料)
ゴガクルサイト内検索
新着おぼえた日記